Réflexologie plantaire thérapeutique

Techniques manuelles et corporelles

Réflexologie plantaire thérapeutique

Groupe de thérapie
Techniques manuelles et corporelles

Résumé

La réflexologie plantaire thérapeutique, aussi appelée massage des zones réflexes du pied (MZRP), est un massage des pieds qui permet de soulager un grand nombre de maux.

Origine

La pratique de la réflexologie est très ancienne. On en trouve de premières traces sur des fresques murales égyptiennes datant de 2330 av. J.C.
En Chine, il existait déjà des pratiques pouvant s’apparenter à de la réflexologie. Par exemple, on trouve dans la littérature médicale chinoise une technique d’examination des pieds vieille d’environ 4500 ans.
Dans l’hindouisme et le bouddhisme, on a retrouvé respectivement sur les pieds de statues du dieu Vishnu et de Bouddha de multiples symboles dont certains renvoient aux planches utilisées aujourd’hui.

Plusieurs tribus d’Indiens d’Amérique utilisent traditionnellement la réflexologie pour se soigner.

 

La réflexologie est arrivée plus tardivement en Europe, probablement après la découverte et les études de cette pratique dans les autres continents. Ce sont notamment les médecins Henry Head et James Mackensie qui développent des cartographies de correspondance de segments de peau qu’ils nomment les « Zones de Head ».
Par la suite, des médecins allemands (Alfons Corneliu et Bernard Barczewski) découvrent respectivement que le massage d’une zone a une influence positive sur une autre partie du corps et le reflexmassage, une méthode de soin par pression.

Ce sont les théories du docteur américain William Fitzgerald qui sont à l’origine de la réflexologie plantaire. Il découvre qu’une pression exercée sur une partie du pied ou de la main permet d’anesthésier des zones du corps. Il développe alors des cartographies des zones du corps dans la main et dans le pied. Celles-ci sont toujours la base des cartes de réflexologie d’aujourd’hui.

Le physicien Joe Shelby Riley, collègue de Fitzgerald, pratique aussi la réflexologie sur les oreilles. La physiothérapeute Eunice Ingham, qui participe aux recherches de Riley, reprit les travaux des deux docteurs en se focalisant sur les pieds et développe la cartographie utilisée de nos jours. Considérée comme la pionnière de la réflexologie moderne, c’est en grande partie grâce à elle que cette pratique s’est démocratisée.

Description de la méthode

Si la réflexologie n’a pas la prétention de guérir, elle soulage certaines douleurs et traite les déséquilibres du corps dus aux maladies ou au stress. Elle améliore aussi les capacités d’auto guérison du corps.

 

Cette thérapie se pratique dans un environnement calme. Une séance dure environ 60 minutes. Durant la première séance, le thérapeute va discuter avec le patient pour connaître ses besoins et ses attentes. Il peut également procéder à un bilan de son état de santé et de ses antécédents médicaux, utile pour déterminer le traitement à suivre ainsi que d’éventuelles contre-indications. Le patient habillé se place ensuite sur une table de massage ou dans un fauteuil. Après une phase de relaxation, le thérapeute va analyser la partie à masser en exerçant des pressions avec les doigts sur les pieds pour trouver les zones plus tendues ou sensibles. Celles-ci sont le signe d’un dérèglement dans la partie du corps correspondante. Le thérapeute va alors stimuler ces zones afin de rééquilibrer l’énergie dans cette partie.

 

Le toucher se fait de manière spécifique et ne provoque donc pas de chatouillements.

 

Si le sentiment de détente apparaît dès la première séance, entre 4 à 6 séances sont nécessaires avant de ressentir les bienfaits de manière durable. Il est possible que le patient ressente une grande fatigue ou une grande émotivité durant les quelques jours suivant la première séance. Cet effet tout à fait normal est dû au processus de détoxification du corps et disparaît rapidement au profit d’une amélioration de l’état de santé.

Bienfaits escomptés

Cette thérapie principalement préventive comporte les bienfaits suivants :

  • apporte détente et relaxation profonde ;
  • libère le stress et les tensions nerveuses ;
  • dynamise l’organisme et harmonise les fonctions vitales ;
  • renforce le système immunitaire ;
  • aide en cas de troubles digestifs, respiratoires, urinaires et cardiovasculaires ;
  • favorise l’élimination des toxines ;
  • soulage les problèmes de dos ;
  • soulage les maux de tête ;
  • soulage les douleurs menstruelles.

Contre-indication

La réflexologie plantaire est déconseillée dans les cas suivants :

  • hémophilie ;
  • fièvre ;
  • troubles psychiques graves ;
  • problèmes circulatoires graves (phlébite, thrombose) ;
  • maladies ou insuffisances cardiaques ;
  • traitement à la cortisone ;
  • plaies, irritations ou inflammation au niveau des pieds ;
  • diabète ;
  • cancer ;
  • crise d’asthme ;
  • maladie inflammatoire ou infectieuse ;
  • maladie de peau contagieuse ;
  • pendant les trois premiers mois de grossesse (certains points peuvent provoquer le travail).

Dans le cas de problèmes de santé importants, il est recommandé de consulter un spécialiste afin de savoir si un recours à la réflexologie plantaire est envisageable.